Deviant Login Shop  Join deviantART for FREE Take the Tour
×

:iconrobinthe153: More from Robinthe153


More from deviantART



Details

Submitted on
March 18, 2011
File Size
719 bytes
Link
Thumb

Stats

Views
57
Favourites
1 (who?)
Comments
1
Downloads
3
×
Tout commence toujours par le néant,
Qu'importe le où et le comment.
Mais, forcément, une lumière viendra,
Et, à jamais, s'installera.

Cette lumière, de différentes couleurs,
Marque la fin de la rancœur.
Elle permet d'évoluer,
Même dans ce monde d'obscurités.

Bleu, vert, rouge, argent, or...
Autant de coloris qui diffèrent,
Qui rendent la situation moins amère,
Qui nous montre lorsqu'on a tort.

Ces liens se forgent au fil des années,
Passant d'inconnu à une amitié,
De loyauté à fraternité,
Et permet aussi à l'amour de s'installer.
Another poem ! Translate :

Everything begins with nothingness,
No matter where and how.
But, inevitably, a light will come,
And forever, will install.

This light, different colors,
Marks the end of the rancor.
It allow evolve
Even in this world of darkness.

Blue, green, red, silver, gold ...
So many colors differents
That make it less bitter,
Which shows us when we're wrong.

These links are forged over the years,
Going from unknown to a friendship,
Loyalty to brotherhood,
And also allows the love to settle.



Robinthe153, to serve you ! ^^
:iconjack-maria-chan:
Jack-Maria-chan Featured By Owner Jan 11, 2012
=D ! ( le commentaire trop utile, nee nii-san x) )

Le problème avec la lumière
C'est qu'elle peut nous éblouir,
Et ainsi on ne voit plus venir
Les coups venant par derrière...

On a beau tenter les lunettes de soleil
Le problème reste toujours le même...
Les couleurs peuvent empêcher le sommeil
Causant au passage trop de problèmes...

Comme tu l'as dit, l'amour un jour te saisit,
Tu te retrouves à souffrir des non-dit...
Et alors que les couleurs autour de toi prolifèrent,
L'ombre recouvre ton coeur, ta vie entière

Peu à peu, tu t’éloigne du monde,
Même tes sourires, tu les trouves immondes.
Tu voudrais t’éloigner pour ne plus souffrir
Mais, un jour sans couleur, et tu te sens défaillir.

J'en viens à me demander...
Les couleurs sont-elles si belles?
Car au fond, elle nous font nous effondrer
De façon presque irréel...

( Maria propriété, c'est à dire Ma propriété ! )

J'avais envie là, tu m'as inspiré.
Reply
Add a Comment: